Les spectacles

Les auteursLes débatsLes fanzines

Les spectaclesLes expositionsLes animations  – Concours

Grand concours : choisisssez la plus belle couverture BD de cette année et gagnez l’album dédicacé ! Participez ici !

 

Le samedi soir en préambule, et le dimanche pendant le festival, des spectacles de qualité vous sont proposés.

Le samedi 20 au soir au Confluent, à

Montfort sur Meu :

« Le tour de valse »

Spectacle BD Concert

Tony Canton et Jean-Pierre Caporossi se rencontrent à l’occasion de la création d’un spectacle de chanson . L’un et l’autre partagent la même énergie, celle de  faire communiquer leur passion de la musique et du spectacle.

La découverte très émouvante de LE TOUR DE VALSE de Denis Lapière et Ruben Pellejero les réunit pour un projet original autour de cette BD. L’enthousiasme des deux complices est communicatif car dès la présentation du projet, Denis Lapière donne carte blanche aux musiciens.

Tony Canton et Jean-Pierre Caporossi s’unissent pour réaliser un spectacle riche en couleurs et sonorités. La bande dessinée, LE TOUR DE VALSE, montée en une séquence vidéo dynamique, image après image et sur grand écran, est accompagnée d’improvisations et de compositions basées sur la technique du « leitmotiv ».Ces sources d’inspiration associées aux couleurs et moyens technologiques d’aujourd’hui, permettent à Tony Canton et Jean-Pierre Caporossi d’écrire une œuvre musicale qui souligne le climat dramatique de l’époque stalinienne d’après guerre, et place le spectateur au cœur de cette histoire d’amour.

Spectacle à lire, concert à voir ou bande dessinée à écouter, … Le Tour de Valse est un peu tout cela à la fois. 

Hybride et inclassable dans la forme, le spectacle se distingue par son degré d’exigence artistique et technique, récemment salués par l’ensemble des professionnels du dernier Chaînon Manquant (septembre 2013).

Distribution : D’après une idée originale de Tony Canton – Création octobre 2010 – Hiver 2011 . Dessin, scénario : Ruben Pellejero, Denis Lapière, Editions Dupuis – Collection Aire Libre
Direction artistique : Tony Canton, Musiques : Piano, claviers, machines : Jean-Pierre Caporossi / Violon, samples, clarinette, percussions : Tony Canton, Voix off : Iryna Vayda, Réalisation vidéo : Christophe Fayard, Sonorisation et projection : Richard Bénétrix, Création lumière : Eric Lombral et Manuel Privet, Scénographie : Joanne Milanese , Production : Athos Productions et Baldu 

Le dimanche aussi!

Trois spectacles le dimanche sur le site du festival.

  • « Le chemin des dames »: deux représentations de 45mn l’après midi
  • « Deux croches une rouge » : Jil nous offre un récital de chansons sociales et ouvrières (20mn environ), donné plusieurs fois au cours de la journée

  • « Si on lisait tout haut … Giono » Des lectures d’extraits de textes de l’écrivain par Mandragore, en alternance avec le récital de Jil

« Le Chemin des Dames »

Un spectacle de 45 minutes, joué à deux reprises pendant la journée du dimanche.

Manfred est patron de bar. Il convie le public à une cérémonie de commémoration pour son grand père Isidore tombé au champ d’horreur en Avril 17. Une cérémonie toute simple dans son troquet : le maire vient faire un discours, on passe une chanson pour papi après quoi, la maison offre l’apéritif aux invités… Mais le maire tarde…
En attendant, Manfred va improviser pour le public une reconstitution de la bataille avec les moyens du zinc. Il nous raconte le parcours tragique de son aïeul et de ses compagnons d’armes dans cette boucherie que fut la bataille du chemin des dames. Et tout le monde se marre…

La Compagnie et le spectacle

Fondée et animée depuis 2005 par Mathias Massieu, la Cie « Demain Des Pieds! » a d’abord exercé dans le milieu de l’éducation spécialisée par le biais d’ateliers et de mise en scène. « Le chemin des dames« , né en 2009 est la première création de la Cie. D’emblée, le ton est donné: un théâtre vivant, généreux et percutant. Spectacle écrit et interprété par Mathias Massieu

« deux croches, une rouge ».

DEUX CROCHES, UNE ROUGE ! est un récital de chansons sociales et ouvrières nées entre 1848 et 1936.

Certaines sont encore dans les mémoires, d’autres méritent d’y revenir.

Ces chansons ont participé à la création d’une identité, celle de la classe ouvrière, qui n’a pas subitement disparu dans les années 1980. Ce patrimoine de la culture populaire se prolonge au XXIè siècle, en France et dans le monde. Près de 80 ans après les conquêtes du Front Populaire, les thèmes de ces chansons ne sont certainement pas éloignés des préoccupations des travailleurs d’aujourd’hui.

Certaines évoquent et raillent la misère, le patronat, la religion et la police. D’autres revendiquent le droit au bonheur, à la dignité, à la justice, à l’éducation. Celle-ci appelle à la paix. Celle-là ne manque pas d’humour… Tant mieux !

C’est un extrait de ce spectacle, rarement présenté, qui sera interprété au Festival Pré en Bulles le 21 septembre 2014 par Jil.

« Si on lisait tout haut … Giono »

Mandragore, qui est aussi dessinatrice et musicienne, nous fait découvrir des extraits des textes de Giono, écrivain superbe, militant pour la nature et pour la paix, contre la guerre et les dictatures. Cinq séquences de 15 mn en alternance avec le spectacle de Jil.

 

 

Leave a Comment






Nos Partenaires




Mention légales