Fred Simon

Fred Simon est né à Dinan. Grand lecteur du journal Spirou depuis son plus jeune âge, il a une révélation à la lecture d’Aventure en Jaune. C’est donc tout naturellement qu’il crée un fanzine au lycée, puis s’inscrit à l’École d’Arts Plastiques de Rennes après son Bac.
Il participe ensuite à la création du studio Psurde avec des amis. C’est dans ce cadre qu’il dessine pour divers ouvrages, réalise des cartes postales, et assure l’encrage des personnages du collectif satirique Si septennat m’était conté, paru chez Vents d’Ouest à l’occasion des présidentielles de 1988.
Il s’installe ensuite à Rennes, où il entre en contact avec Lucien Rollin. Il publie alors trois histoires complètes dans Circus, puis c’est par son intermédiaire qu’il rencontre David Chauvel. Ils ébauchent ensemble quelques projets, et s’accordent vite sur une histoire de science-fiction mettant en scène des trains. Une année durant, ils affinent scénario et dessins, et la quête identitaire du flic métisse Wolfe Pearse prend jour sous le nom de Rails.
À ce cycle succède un polar, toujours avec David Chauvel, qui lui permet de retranscrire graphiquement son intérêt pour les romans noirs et les films américains des années 40 : Le Poisson-clown.
Cependant, quand il ne dessine pas, cet admirateur inconditionnel de Didier Conrad aime se balader dans sa vallée de la Rance natale, pêcher, jouer au badminton et se ruiner dans l’achat de disques !
Fred sur le web : http://www.bedetheque.com/

Ses dernières publications

Mutations, éditions Dargaud, 2018
Les coiffes Bretonnes (collectif), éditons Guymic, 2017
Mermaid Project, 5 volumes, éditions Dargaud, de 2012 à 2017
Le poisson clown, 4 volumes, éditions Delcourt, 2014
L’Appel de la forêt, éditions Delcourt, 2010
L’Île au trésor, 3 volumes, d’après Stevenson, éditions Delcourt, de 2007 à 2013
Popotka le petit sioux, 7 volumes, éditions Delcourt, de 2002 à 2007



Retrouvez les chroniques des albums de Fred Simon sur le blog de « La Loutre Masquée » :

 

Mutations

Cette nouvelle saison de la série « Mermaid Project » est une réussite ! De la science-fiction intelligente qui, sous ses aspects de thriller post-apocalyptique, aborde des thèmes d’actualité, tels que les conséquences des activités humaines sur l’environnement et les espèces animales.

 

 

Mermaid Project

Dans un Paris post-apocalyptique, il est question d’une firme américaine de production de méthane (nouvelle source énergétique internationale) qui joue avec la génétique, et d’un dauphin doué de la parole, appelé Delph.

 

 

Normandie, paquebot de légende

Le « Normandie » était le fleuron de la marine française d’avant guerre. Ce prestigieux bâtiment fait encore rêver, même ceux qui le l’ont jamais vu… tout comme « Le France ».
C’est un magnifique album que l’on tient entre ses doigts.