Jean-Louis Tripp

Jean-Louis Tripp publie ses premières planches à l’âge de 19 ans dans Métal Hurlant. Son premier album, Le Bœuf n’était pas mode (en collaboration avec Marc Barcelo), paraît en 1978, puis vient la période Futuropolis, de. En parallèle, il commence chez Milan la publication des aventures de Jacques Gallard (4 tomes) Parfum d’Afrique, Soviet Zigzag (prix de la critique Angoulême 1987) Zoulou Blues (prix du public Angoulême 1988) et Afrikaans Baazart (Prix Résistance Paris 1989). En 1989, il interrompt sa production de bandes dessinées pour se livrer aux activités artistiques les plus diverses : peinture, sculpture, pièces uniques de mobilier, ainsi que fresques en mosaïques. IL revient au dessin par le biais des livres pour enfants, de l’illustration, et de story-boards. En 2003, il part au Québec enseigner la bande dessinée à l’Université du Québec en Outaouais et dessine Paroles d’Anges (Glénat), puis, cosigne avec avec Régis Loisel la série Magasin Général (Casterman) (plus d’un million d’exemplaires vendus, en cours d’adaptation pour le grand écran).

En 2017, le tome 1 d’Extases est publié aux éditions Casterman. Adaptée au théâtre et jouée en 2019 par Franck Jazédé (mise en scène Nathalie Martinez) Le tome 2 paraît au 1er trimestre 2020. 

Jean-Louis Tripp partage son temps entre Montréal et les Corbières, il a participé à l’album « Maroni » (2022) avec plein de copains et copines qui seront aussi à Pré en Bulles cette année

 

Retrouvez les chroniques des albums de Jean-Louis Tripp sur le blog de « La Loutre Masquée » :

 

Magasin général

Une série que l’on dévore, qu’on lit et qu’on a envie régulièrement de relire. Idéalement avec un bol de chocolat chaud devant un feu de cheminée, ou allongé-e dans un champ de fleurs sauvages 🙂