Catégories : Toutes   BD adulte   BD jeunesse

Nicoby

Nicoby est né à Rennes en 1976. Il réside près de Rennes, et travailleimage001 - Copieen atelier avec le dessinateur de presse Philippe Bourland alias Pépito. Il s’est d’abord fait connaître avec les séries Les Zélus, scénarisée par Féru. Nicoby a illustré de nombreux livres jeunesse pour les éditions Rageot et fait partie du comité d’organisation du salon Quai des Bulles à St Malo.

En 2003 : sous le pseudonyme de Korkydü, il dessine La voix, texte de Pascal Bertho (2 tomes parus) Éditions Vents D’Ouest. Puis en 2005 : Patte de velours, sous le pseudonyme de Korkydü, texte de Pascal Bertho Éditions Delcourt. Et en 2006 : Chronique Layette et Excursion Coréenne, éditions 6 pieds sous terre.

Né dans le milieu des années 70, Nicoby a vite compris qu’il ne serait jamais un avant-centre du Stade Rennais. Ses parents, dépités par ce constat ont décidé de mettre le petit entre les mains expertes de vrais professionnels et d’en faire un Artiste. De fil en aiguille il aboutit aux beaux-arts ou on lui apprend à décliner ses œuvres sur de nouveaux supports comme les romans jeunesse, les journaux et les bandes dessinées où il raconte sa vie de jeune père de famille, exhibant son quotidien sans aucune pudeur !

http://atelierleblog.blogspot.com/

Ses dernières publicationsCouv_326141

Mon petit Ponan, éditions Vide Cocagne, 2018

Sang de Sein, éditions Vents d’Ouest, 2018

Le meilleur ami de l’homme, éditions Dupuis, 2017

Une vie de papa !, éditions Dargaud, 2017

Les Friend doctors, éditions Glénat, 2016

Belle-Île en père, éditions Vents d’Ouest, 2015Couv_307822

Grandes oreilles et bras cassés, éditions Futuropolis, 2015image002

Le Manuel de la Jungle, éditions  Dupuis 2015

Poète à Djibouti, éditions Vide Cocagne, 2014

Dans l’atelier de Fournier, éditions Dupuis, 2013image004

Ouessantines, éditions Vents d’ouest, 2013

20 ans ferme, éditions Futuropolis, 2012

 

Focus sur « Sang de Sein« 

 L’histoire

 Avoir des enfants est la plus belle chose qui soit, mais aussi la certitude que plus rien ne sera comme avant ! Père de deux enfants, Nicoby raconte avec énormément d’humour et de joyeuse insouciance ce qui fait le quotidien des parents. Ce qu’il appelle « le temps des layettes » est divisé en trois parties : pendant la grossesse, après la naissance et, dix ans plus tard, lorsque le deuxième bébé Couv_329753 arrive, ô joie. Si Nicoby met en avant le point de vue du père, cet album s’adresse évidemment à toute la famille. Et comme le disait le grand Pierre Desproges : « Quéquette en juin, layette en mars ! »

Écrivain chouchou du public, de la critique et des médias, Brieg Mahé a décidé d’organiser une rencontre avec les meilleurs spécialistes du polar dans le but d’écrire le roman policier parfait (rien que ça). Comme il aime faire les choses en grand, il a même convaincu les autorités de lui prêter le phare d’Armen pour quelques jours. Lieu mythique (et hanté à ce qu’il paraît), air du large, météo contrastée et chouchen à volonté : les ingrédients parfaits pour remplir un week-end à tuer ?

Après l’Île d’Ouessant (Ouessantines) et Belle-Île en Mer (Belle-Île en père), Michel Weber et Nicoby continuent leur tour de Bretagne en s’arrêtant à l’Île de Sein et son fameux phare avec Sang de Sein. L’album reprend tous les éléments obligés du genre. L’intrigue s’avère classique et logique et recelant juste ce qu’il faut de surprise. La galerie des personnages se montre particulièremenPlancheA_329753t succulente. Un auteur à succès mégalo, un autre aigri, une cinéaste revenue de tout, un historien perdu dans ses références et un brave inspecteur à la retraite se retrouvent à cohabiter à l’intérieur d’un bâtiment étriqué et reclus. Les échanges sont rudes et les remarques assassines (!) fusent à tout vent. Très bien construite, la narration se déploie tranquillement alors que la tempête approche.

Nicoby illustre une fois de plus son petit coin de pays avec de belles occasions de découpage et de mise en scène. Le huis clos est parfaitement orchestré.

 

Retrouvez les chroniques des albums de Nicoby sur le blog de « La Loutre Masquée » :


Les écoutes agitent tout le monde. La France en parle. Le monde en parle. La Lybie et La France conviennent de faire du commerce ensemble, et le premier achète au second un programme d’écoute.

Sarkozy, Khadifi, Guéant et toute la clique est mouillée.

Les journalistes prouvent assez rapidement que les écoutes servent aussi au trafic d’armes mais cela met du temps à intéresser le public.

Jean Marc MANACH et NICOBY vont essayer de retranscrire tout ce récit dans un album et cela marche plutôt bien !

 

Manuel de la jungle

couv« L’enfer vert, vous connaissez ? Moi non plus. La forêt amazonienne, c’est vraiment un endroit où je n’aurais jamais eu l’idée de mettre les pieds. »C’est sur cette phrase de Davodeau que s’ouvre le « Manuel de la jungle » . Nous vous avions déjà présenté Nicoby pour son album « À Ouessant (dans les choux) » , vous vous souvenez ? Hé bien, cette fois ce n’est pas sur une petite île bretonne qu’il nous emmène, mais en Guyane, au coeur de la jungle !Son comparse Joub et lui-même y sont invités par un ami, pour une initiation à la vie dans la forêt amazonienne. Et cet album est le compte-rendu de cette histoire vraie. Allez, prenez place sur la pirogue, cela va bien se passer, mais oui… ;)

 

L’auteur de BD Nicoby se voit proposer une résidence artistique sur l’île d’Ouessant, dans le cadre d’un festival. Il profite de cette occasion pour entamer un régime… Un chouette album, à base d’humour décalé, d’introspections et de soupe aux choux !

 

< Tous les auteurs 2018

Leave a Comment






Nos Partenaires




Mention légales