Andréaé

Après des études aux Beaux Arts de Bordeaux, Jean Baptiste Andreae débute une carrière dans la publicité puis dans l’infographie. Il découvre la bande dessinée en 1991 suite à sa rencontre avec Mathieu Gallié. Après Mangecœur, leur première série primée à Angoulême en 1993, à Sierre en 1994 et à Angoulême en 1995, ces deux auteurs talentueux ont créé une seconde série, Wendigo encore chez Vents d’Ouest : une plongée dans les légendes du Grand Nord. Il se lance ensuite tout seul avec la série Terre Mécanique (Casterman) avant de dessiner La Confrérie du Crabe sur scénario du même Mathieu Gallié pour Delcourt. Puis en 2012, avec Wilfrid Lupano à la plume, il dessine le premier tome d’Azimut chez Vents d’Ouest.



http://jb-andreae.blogspot.com

Retrouvez les chroniques des albums de Andréaé sur le blog de « La Loutre Masquée » :

 

Azimut

« Quelque part dans le vaste capharnaüm des mondes possibles, il en existe un où, plus qu’ailleurs, on reste profondément outré par l’idée de la vieillesse et de son issue tragique : la mort ».

S’il fallait donner un qualificatif à cette histoire, nous dirions qu’il s’agit de steampunk un peu barré, mais immédiatement mille adjectifs en « ique » nous viennent à l’esprit : poétique, fantastique, onirique, épique, comique…

 

 

Terre Mécanique

A bord du Mekaton, un immense bateau-cité, le peuple fait la fête sans se soucier de rien, depuis très longtemps… Des mois ? Des années ? Parmi eux, des humains, mais aussi des hommes à têtes d’animaux, des individus bio-mécaniques… Et le jeune Bruno qui, lui, s’ennuie terriblement…