José-Louis Bocquet

Biographie
C’est à Neuilly-sur-Seine que naît, le 28 août 1962, le petit José-Louis, si vite passionné par la bonne BD qu’il fonde,

 

 

à l’âge de treize ans, Bizu, son propre fanzine. Il établit ensuite divers recueils illustrés pour Bédérama en proposant des compilations d’auteurs tels que Franquin, Binet ou Andréas. Pour satisfaire sa passion pour la lecture, il devient employé de la librairie Temps Futurs au début des années 80 et, avec son ami et complice Jean-Luc Fromental, il participe à la réalisation des ouvrages de L’Année de la Bande Dessinée publiés par ce temple parisien de la BD et de la SF. Ses premiers articles commencent à paraître dans Métal Hurlant et il devient attaché de presse des Humanoïdes Associés en 1983, puis directeur de collection chez cet éditeur. Ses premiers scénarios sont illustrés par Serge Clerc (Les mémoires de l’espion), Arno (Anton Six et Kriegspiel), Franz (Mémoires d’un 38, en collaboration avec Fromental), Max (Panzer Panik) et Biard (Le 38° Parallèle, en collaboration avec Rivière). C’est avec la collaboration de François Rivière pour les scénarios et de Philippe Berthet au dessin qu’il commence en 1983 sa série la plus ambitieuse : Le Privé d’Hollywood. Nourrie par les polars rétro de Stuart Kaminsky et les premières oeuvres de la Série Noire, cette reconstitution d’une Amérique depuis longtemps disparue a gardé tout son charme comme en témoigne sa réédition sous forme d’intégrale en 1999.De 1989 à 1991, il scénarise pour Francis Vallés la trilogie des aventures du reporter Dorian Dombre (chez Glénat) et s’efforce de faire revivre Jerry Spring avec Franz (« Fureur Apache », chez Alpen en 1990). En 1991, il participe avec Jean-Baptiste Gilou à la création des éditions La Sirène où il publiera une monumentale monographie sur le cinéaste Henri-Georges Clouzot. Hommes aux goûts et talents multiples, il a également été rédacteur en chef ajoint de Salut les Copains et animateur […]

 

Retrouvez José-Louis Bocquet sur le web…  http://joselouisbocquet.com
  Bibliographie

  • 1982 : Mémoires de l’espion, dessin de Serge Clerc, collection Autodafé, éd. Les Humanoïdes Associés
  • 1985 : Kids, dessin de Arno, collection Pied Jaloux, éd. Les Humanoïdes Associés
  • 1985 : Panzer Panik, dessin de Max, éd. Les Humanoïdes Associés
  • 1985 : Le privé d’Hollywood T.1, dessin de Philippe Berthet, scénario de François Rivière et José-Louis Bocquet, éd. Dupuis
  • 1986 : Le privé d’Hollywood T.2, Amérika, dessin de Philippe Berthet, scénario de François Rivière et José-Louis Bocquet, éd. Dupuis
  • 1987 : Anton Six, dessin de Arno, éd. Albin Michel
  • 1988 : 38e parallèle, dessin de Jean-François Biard, scénario de François Rivière et José-Louis Bocquet, éd. Albin Michel
  • 1988 : Kriegspiel, dessin de Arno, éd. Alpen Publishers
  • 1989 : Mémoires d’un 38, dessin de Franz, scénario de Jean-Luc Fromental et José-Louis Bocquet, éd. Les Humanoïdes Associés
  • 1989 : Dorian Dombre T.1, La saison des pluies, dessin de Francis Vallès, éd. Glénat
  • 1990 : Le privé d’Hollywood T.3, Retour de flamme, dessin de Philippe Berthet, scénario de François Rivière et José-Louis Bocquet, éd. Dupuis
  • 1990 : Dorian Dombre T.2, La mort en ce jardin, dessin de Francis Vallès, éd. Glénat
  • 1991 : Dorian Dombre T.3, Un tour au purgatoire, dessin de Francis Vallès, éd. Glénat
  • 1998 : Timbrés rares, dessins de Cossu et Louis Joos, collection Light Blue, éd. Points images
  • 1999 : Les aventures d’Hergé, dessin de Stanislas, scénario de Jean-Luc Fromental et José-Louis Bocquet, éd. Reporter
  • 2003 : Frère de lait, dessin d’Andréas Gefe, collection Atmosphères, Emmanuel Proust éditions
  • 2003 : Couette World T. 1, Panne d’Oreiller, dessin de Christian Gaudin, scénario José-Louis Bocquet et Nathan Giboire, éd. La Sirène
  • 2007 : Kiki de Montparnasse, dessin de Catel Muller, collection Écritures, éd. Casterman
  • 2008 : Quatuor, dessin Catel, scénario de Thierry Bellefroid, Jacques Gamblin, Pascal Quignard, et José-Louis Bocquet, éd. Casterman
  • 2012 : Olympe de Gouges, dessin de Catel Muller, collection Écritures, éd. Casterman

Ouvrages sur la bande dessinée

Divers

  • 1987 : Tam-tam pour une Bétacam, Patrice Drevet et José-Louis Bocquet, éd. Carrère
  • 1995 : La boxe dans son siècle, de Michel Chemin, Gilles Lanier et José-Louis Bocquet, éd. La Sirène
  • 1995 : Le cinéma des écrivains, Antoine de Baecque, José-Louis Bocquet et collectif, éd. Cahiers du Cinema Livres
  • 1997 : Grand-Mère est une Sorcière, 4 DVD, textes de Alejandra Carrasco, Jose-Luis Bocquet, Jean-Luc Fromental et Lorris Murail, musique Alice Willis, éd. Seven 7
  • 1997 : Rap ta France, Les rappeurs français prennent la parole, Philippe Pierre-Adolphe et José-Louis Bocquet, éd. Flammarion
  • 2001 : Le petit guide illustré du Cannabis, dessin de Christian Gaudin, éd. La Sirène
  • 2002 : Le petit guide illustré du jardinage, dessins d’Alteau, éd. La Sirène
  • 2005 : On aura tout vu, Georges Lautner, José-Louis Bocquet, collection Pop Culture, éd. Flammarion
  • 2006 : Lead belly, 2CD + une bande dessinée, dessin de Steve Cuzor, collection Bd blues, éd. Nocturne

Biographies

  • 2002 : Clouzot cinéaste, de José-Louis Bocquet et Marc Godin, éd. Horizon Illimité
  • 2002 : Henri Alekan, Le vécu et l’imaginaire. Chroniques d’un homme d’images, de José-Louis Bocquet, Philippe Pierre-Adolphe et Henri Alekan, éd. Horizon Illimité
  • 2002 : Georges Lautner : Foutu fourbi, éd. de la Sirène
  • 2004 : Daho par Giacomoni, The mirror sessions parties, photographies, par Antoine Giacomoni, préface José Louis Bocquet, éd. Horizon Illimité

Nouvelles

  • « Poison in my heart ». In Stories of the Dogs : histoires pour Dominique: nouvelles et récits noirs / réunis par Frédéric Prilleux. Bihorel : Krakoen, 2006, p. 22-31. (Court-lettrages). (ISBN 2-916330-12-7)
  • « Printemps ». In Quatre saisons sur la Rance / aquarelles et pastels de Kim Rouch. Spézet : Coop Breizh, 2008, p. 5-31. (ISBN 978-2-84346-344-0)

Romans

  • 1993 : Sur la ligne blanche, Série noire no 2309, éd. Gallimard
  • 1994 : Point mort, Série noire, éd. Gallimard
  • 1996 : Karmann Blues, Série noire, éd. Gallimard
  • 1998 : Zarmaggedon, collection Le Poulpe no 118, éd. La Baleine
  • 1998 : Le Banquet de Merlin, collection Tourisme et polar, éd. La Baleine
  • 2001 : Cutter killer, éd. du Masque
  • 2001 : La Grosse Vie, la petite collection, éd. Mille et une nuits
  • 2001 : Hors champs, éd. Buchet/Chastel
  • 2002 : Les Chênes rouges, éd. du Masque
  • 2002 : Station de nuit, José-Louis Bocquet et Nathalie Champié, collection Rat Noir, éd. Syros Jeunesse
  • 2003 : Toujours plus à l’Ouest, collection Littérature française, éd. Buchet-Chastel
  • 2003 : Chenil 56, José-Louis Bocquet et Nathalie Champié, collection Rat Noir, éd. Syros Jeunesse
  • 2005 : Station Anvers, direction les étoiles, collection Noir Urbain, éd. Autrement
  • 2007 : La Musique de papa, collection Suite noire, éd. La Branche
  • 2009 : Swing mineur, collection Vermillon, Éditions de la Table ronde
  • 2010 : Les lumières de la ville ne s’éteignent jamais, éd. du Masque

Gros plan sur

« Olympe de Gouges » José-Louis Bocquet et Catel

L’histoire

De Montauban en 1748 à l’échafaud parisien en 1793, quarante-cinq ans d’une vie féminine hors-normes et l’invention d’une idée neuve en Europe : la lutte pour les droits des femmes. Née dans une famille bourgeoise de province, sans doute fille adultérine d’un dramaturge à particule, Marie Gouze dite Olympe de Gouges a traversé la seconde moitié du XVIIIème siècle comme peu de femmes l’ont fait. Dramaturge et polémiste engagée, elle se distingue par son indépendance d’esprit et l’originalité parfois radicale de ses vues, s’engageant pour l’abolition de l’esclavage et surtout pour les droits civils et politiques des femmes. Opposée aux robespierristes et à tous les ultras de la Révolution, elle est guillotinée pendant la Terreur. 

Quelques planches 

Quelques couvertures d’albums 

      

 

 
< Tous les auteurs 2013

Leave a Comment






Nos Partenaires




Mention légales