Merwan

Merwan Chabane est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Après un passage par l’École des Gobelins, il fait ses premières armes dans le milieu du jeu vidéo, mais également en réalisant des story-boards pour différentes séries d’animations.
En 2002, il se fait remarquer avec son film de fin d’études, « Biotope », court-métrage d’animation multi primé qu’il écrit et réalise. Soutenue par le CNC et Arte, cette expérience se poursuit avec la réalisation d’un autre court-métrage d’animation, « Clichés de soirée » sélectionné pour le prix du cartoon d’or 2009.
En 2007, il est contacté pour collaborer au long métrage des « Lascars » en tant que story-boarder.
Il publie en 2009 la bande dessinée « Fausse garde » aux éditions Vents d’Ouest, la version retravaillée et exhaustive de sa première BD « Pankat ».
Puis il publie également chez 12BIS le premier Volume de la saga d’aventure « L’Or et le Sang » qu’il dessine sur une mise en scène de Fabien Bedouel, coécrite par Maurin Defrance et Fabien Nury. Il entame ensuite la création d’albums, seul ou en collaboration, comme avec Bastien Vivès, par exemple.

 

Retrouvez Merwan sur le web…  findufond.blogspot.com
Bibliographie

  • 2012 : Le Bel âge,  éditions Dargaud (2 tomes)
  • 2012 : Jeanne, scénario de Merwan et dessins de Bertrand Gatignol, éditions Dargaud (2 tomes)
  • 2011 Pistouvi, scénario de Merwan et dessins de Bertrand Gatignol, éditions Dargaud
  • 2011 L’Ourso, scénario Merwan, dessin David Alapont, couleurs Sandrine Bonini, éditions 12bis
  • 2010-2011 : Pour l’empire, scénario et dessin Merwan et Vives, éditions Poisson pilote.
  • 2009 : Fausse garde, éditions Vent d’Ouest
  • 2009-2012 : L’or et le sang
  • 2004 : Pankat, éditions Vent d’Ouest

Gros plan sur

« Le Bel âge » de Merwan

L’histoire

Violette habite toujours en banlieue chez ses parents, elle travaille dans le même laboratoire d’analyses médicales que sa mère. Sa famille est omniprésente, la jeune femme étouffe. Lila est livrée à elle-même, sans attaches familiales, seulement entourée par sa bande d’amis. Sa meilleure amie la surprend dans les bras de son petit copain : la jeune femme, déjà fragile, est rejetée et perd ses seuls repères affectifs. Hélène travaille depuis trois ans sur sa thèse quand son directeur lui annonce qu’il faut qu’elle continue pendant deux ans encore. La jeune femme perd les pédales. Voici le parcours identitaire de trois jeunes femmes : 20 ans, ce n’est vraiment pas le plus bel âge de la vie !

 Quelques planches

   

Quelques couvertures d’albums